mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro – 17 : Triste fin pour les Bleuettes
Euro – 17 : Triste fin pour les Bleuettes
18 Août 2013 | International > Euro

Le rêve fou de renverser la montagne danoise est passé, les – de 17 françaises n’iront pas au tour principal de l’Euro polonais. Battues sèchement 35-26 par l’armada rouge, elles devront se contenter de jouer une place entre 9 et 16. Certaines comme Sophia Fehri auront montré beaucoup de choses, mais il n’y en avait pas suffisamment pour contrer la vitesse et la puissance de danoises cataloguées comme favorites de cet Euro 2013.

Les choses auraient pu se jouer autrement, d’abord sur l’entame de match quasi parfaite des Françaises ! Une défense agressive et très haute, de la vitesse de jeu et surtout un pivot ultra dominateur (Sophia Fehri) qui donnait un +2 au bout de seulement 5 petites minutes de jeu. Seulement, un temps mort utile de Flemming Larsen, des pertes de balles, le péché mignon des Bleues tout le match, et une perte de réalisme, allaient anéantir toutes les belles promesses de ce début de match. Emma Mercier dans les buts faisait de belles choses, mais cela ne suffisait pas à relancer la machine tricolore. On assistait à un face à face assez spécial, avec Fiona Carrara qui était en face de Camilla Pytlick comme demi-centre, mais cela restait au niveau de l’anecdote paternelle car les Bleues ne trouvaient plus de solutions autres que via son pivot. Au contraire la fin de première période allait être le début de la fin pour la troupe de Pierre Mangin. Entre exclusion temporaire, jet de 7 mètres loupés et toujours des pertes de balles, pour la plupart idiotes car non provoquées par la pression adverse, le Danemark avait tout ce qu’il fallait pour s’envoler et finir la première mi-temps avec une belle marge de 5 buts (17-12).

Au retour des vestiaires, la capitaine Nelly Plazanet allait montrer un peu la voie à une base arrière trop peu dangereuse… Les Bleues revenaient à 3 buts mais l’exclusion de cette même Nelly Plazanet allait tout anéantir ! Les danoises accélérant franchement dans le jeu rapide à cet instant du match. Entre tirs de loin, services aux pivots et jeu de transition parfaitement en place, la défense tricolore ne savait plus où donner de la tête et était bien trop souvent en retard. Résultat, buts, exclusions et 7 mètres pleuvaient sur les têtes bleues et les nordiques s’envolaient cette fois pour de bon. La fin du match sera même un peu triste. Nelly Plazanet et Sophia Fehri sortaient touchées toutes les deux et le temps de retrouver leurs esprits le mal était fait. Même si à l’aile droite Elsa Deville et Alicia Toublanc maintenaient l’écart bien servies par une Audrey Favelier intéressante comme arrière droitière à droite, cela ne faisait que maintenir un peu l’écart avant que tout le monde ne s’effondre dans les dix dernières minutes pour un -9 final un peu cinglant. Reste maintenant à finir du mieux possible cette compétition avec comme objectif une peu reluisante 9° place à jouer face sans doute au Portugal et à l’Espagne les deux potentiels exclus de la poule A.

Un dernier point en marge de cette rencontre est toutefois à signaler. Juste avant la rencontre des Bleues, le Monténégro avait disposé sur le fil des Pays-Bas 19-17. Mais pour ceux qui auront pu assister à la rencontre, la prestation arbitrale des Macédoniens au sifflet laisse un léger goût amer dans la bouche. Non seulement les Oranges se sont bien faites voler, mais les Françaises aussi dans l’affaire. Une victoire des Pays-Bas aurait envoyé la France au second tour… Dommage qu’à 17 ans les jeunes filles soient déjà en prise à ce genre de façon de faire !

Marie Bourasseau (chef de délégation de la France): Nous sommes très déçus et c'est aussi la raison pour laquelle personne de l'équipe n'a envie de parler maintenant. Je n'ai pas beaucoup de choses à dire sinon que le Danemark a vraiment, vraiment très bien joué aujourd'hui ... Nos filles ne savaient pas trop quoi faire, les entraîneurs leur ont donné les clefs, mais elles n'ont pas su les mettre en application. Nous n'étions tout simplement pas assez bonnes. Certaines des filles, peut-être deux ou trois, avaient l'envie de  se battre aujourd'hui, mais d'autres ne l'avaient pas. Maintenant, nous devons gagner tous les matches pour viser la 9e place.

A Gdynia, Hala Sportowo Widowiskowa
Le dimanche 18 août 2013 à 15h00
Danemark - France : 35 - 26 (Mi-temps : 17-12)

400 spectateurs
Arbitres :
MM. Martin Lillepea et Marion Kull (Estonie)

Evolution du score : 2-4 5°, 6-5 10°, 8-7 15°, 10-10 20°, 13-10 25°, 17-12 MT - 21-16 35°, 24-19 40°, 25-22 45°, 28-22 50°, 32-24 55°, 35-26 FT

DANEMARK
GARDIENNES :
1 REINHARDT Althea Rebecca, 12 VIUM Ida Kramer
JOUEUSES : 2 BOEGELUND Pauline 2 3 BAEKHOEJ Suzanne 5, 4 CHRISTENSEN Laerke Sofie 2, 6 PYTLICK Camilla Bogetoft 2, 8 JOHANSEN Ronja Hjortshoj, 9 KRISTIANSEN C. 4, 10 MIKKELSEN Ida Langbo 1, 13 FLADER Sofie Langballe 8, 15 JAKOBSEN Annika 3, 17 CHRISTENSEN Othilia, 18 LYKKEGAARD Maria Schmidt 1, 19 HALD Sara Trier 1, 21 NIELSEN L. 1, 23 PEDERSEN Laerke Nolsoe 2.

FRANCE
GARDIENNES :
1 PANNEQUIN Morgane, 12 MERCIER Emma, 16 LACHAT Marie
JOUEUSES : 3 LORRILLARD Mathilde, 4 FAVELIER Audrey 3 7 GRIMAUD Manon 1, 8 DEVILLE Elsa 5,9 TAKAMOUD Michele-Alissa 3, 10 CARRARA Fiona 1, 13 SYLLA Dyeneba 2, 15 TOUBLANC Alicia 1, 19 KIEFFER Ilona 1, 20 SAJKA Helene, 21 FEHRI Sophia 5, 22 PLAZANET Nelly 3, 25 DEWEZ Eloise 1.

Classement final du groupe B :

 
Equipe J G N P Pts Ga
1 Danemark 3 3 0 0 6 26
2 Monténégro 3 2 0 1 4 -3
3 France 3 1 0 2 2 -7
4 Pays-Bas 3 0 0 3 0 -16
Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités