mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Bleus en Macédoine: indigestion interdite !
Les Bleus en Macédoine: indigestion interdite !
28 Avril 2015 | International > Euro

Après avoir été mondialement couronnés au Qatar, les joueurs de l'Equipe de France repartent en campagne en vue de la qualification pour l'Euro 2016 en Pologne. Cette semaine, ils devront passer à deux reprises, l'obstacle macédonien.

C’est donc face à la Macédoine que l’équipe de France pourrait sceller son sort en vue de la qualification au championnat d’Europe qui se déroulera en Pologne en janvier prochain. Les joueurs de Claude Onesta, tenants du trophée mais qui doivent passer par cette phase éliminatoire, ont remporté leurs deux 1ers matches en octobre dernier, face à la République Tchèque (41-25) et en Suisse (24-33). Un succès ce mercredi à Skopjé et dimanche à Toulouse les mettrait dans une situation très favorable. Pourtant, l’équipe macédonienne entraînée par le coach de Chambéry Ivica Obrvan et comptant dans ses rangs, le gardien de buts cristolien Borko Ristovski (photo ci-dessous), l’ailier droit toulousain Goce Georgievski et le meilleur réalisateur de ces qualifs à l’Euro, le "Barcelonais" Kiril Lazarov (23 buts), n’entend pas se laisser manœuvrer. Notamment sur le 1er rendez-vous qui aura lieu dans la salle du Metalurg où la ferveur populaire est un moyen de pression notamment sur les arbitres. «On s’attend à un environnement "chaleureux" souligne non sans humour Claude Onesta. La Macédoine est devenue une formation présente sur les compétitions de manière récurrente avec des joueurs aguerris. Jouer contre la France est pour eux une forme d’évaluation. S’ils perdent, cela reste normal, s’ils gagnent ce sera considéré comme un exploit. » Les références entre les deux équipes sont peu nombreuses. Elles ne se sont rencontrées qu’une seule fois en amical. En janvier dernier, à Nantes et les Tricolores s’étaient largement imposés (30-20)



20 joueurs sur les 21 qui étaient à la disposition du sélectionneur depuis lundi à Paris iront à Skopje. Seul Kévynn Nyokas qui se remet progressivement d'une inflammation au tendon rotulien n'accompagnera pas le groupe. Outre le retour de Luc Abalo absent au Qatar (adducteurs) et les forfaits de Mathieu Grébille (en convalescence après une opération de l’épaule gauche) et Jérôme Fernandez (saison terminée suite à une blessure au genou droit), un nouveau visage apparait chez les Bleus. A 27 ans, le demi-centre nantais Nicolas Claire étrennera peut-être sa 1ère sélection. « Je ne m’impose pas de le faire jouer, précise Claude Onesta. Si je l’ai fait venir, c’est pour qu’il commence à prendre ses marques, qu’il emmagasine de l’expérience. Il ne s’agit pas d’une intégration occasionnelle, je l’espère durable. » Quatre joueurs cependant se retrouveront dès ce mercredi dans les tribunes puisque la feuille de match ne peut en accueillir que seize. « Déjà, il y a quatre gardiens et je n'en utilise que deux par match. Ensuite, on va ménager Daniel Narcisse qui se ressent d’une gêne au mollet. J’aurais donc à écarter un joueur supplémentaire. Nous avons aussi à disposition quatre pivots… ». Ce qui est sûr, c’est que le technicien tricolore a des idées bien arrêtées sur les formules qu’il veut mettre au point sur sa base arrière. « A gauche, le poste sera offert à Timothey N’Guessan et William Accambray. Ils auront un temps de jeu conséquent et des responsabilités accrues. Je voudrais aussi voir Kentin Mahé en demi-centre contrairement au Qatar où il a été utilisé sur l’aile.» Une option qui va obligatoirement satisfaire Samuel Honrubia qui a vécu le Mondial de la plus détestable des façons, en tribunes excepté le jour de la finale. Depuis, le Parisien n’a pas retrouvé un niveau et surtout une confiance qui en faisait un élément indéboulonnable en club et en sélection. « Par le passé, "Samy" nous a montré qu’il était plus qu’un porteur d’eau derrière Guigou. Etre le second derrière "Mika" est un rôle. Je ne crois pas en la formule du "mec en forme". La notion de concurrence exacerbée entre joueurs est une faute. On ne construit pas une équipe comme cela. Mais si Samuel ne s’améliore pas en club, la question de sa sélection pourra être posée. » Le sélectionneur a par ailleurs confié qu'il avait apprécié à sa juste valeur l'excellente prestation de Jeffrey M'Tima (11 buts) dimanche en finale de la Coupe de France. Tiens, encore un ailier gauche qui pourrait toquer à la porte des Bleus !

                           Les 20 joueurs à la disposition de Claude Onesta

Nom

Prénom

Club

Age

Taille

Poids

poste

Sél

Buts

ABALO

Luc

PSG handball

30

182

80

ALD

188

631

ACCAMBRAY

William

PSG handball

27

194

104

ARG

85

199

AFGOUR

Benjamin

Dunkerque GL

24

196

110

PVT

6

14

ANIC

Igor

HBC Nantes

27

194

105

PVT

36

35

BARACHET

Xavier

PSG handball

26

196

95

ARD

48

154

CLAIRE

Nicolas

HBC Nantes

27

188

89

DC

0

0

DUMOULIN

Cyril

Fenix Toulouse

31

200

100

GRD

50

 0

GERARD

Vincent

Dunkerque GL

27

188

97

GRD

18

 0

GUIGOU

Michaël

Montpellier AHB

33

180

78

ALG

208

730

HONRUBIA

Samuel

PSG handball

28

180

75

ALG

74

190

JOLI

Guillaume

Wetzlar (All)

30

178

81

ALD

115

339

KARABATIC

Luka

Pays d'Aix UC

27

202

103

PVT

35

31

KARABATIC

Nikola

FC Barcelone (Esp)

31

196

102

DC

246

1006

MAHE

Kentin

Hambourg (All)

23

185

81

ALG/DC

32

60

NARCISSE

Daniel

PSG handball

34

189

93

DC

271

835

N'GUESSAN

Timothey

Chambéry SH

22

194

94

ARG

16

14

OMEYER

Thierry

PSG handball

38

192

93

GRD

318

1

PARDIN

Wesley

Fenix Toulouse

25

195

105

GRD

6

0

PORTE

Valentin

Fenix Toulouse

24

190

97

ARD

41

95

SORHAINDO

Cédric

FC Barcelone (Esp)

30

192

100

PVT

141

290



Ce qu'il faut savoir....

En l'absence de Jérôme Fernandez, c'est son habituel camarade de chambre Thierry Omeyer qui hérite du brassard de capitaine. « C’est une fierté bien-sûr mais cela ne va pas changer ma façon d’être. Je reste un leader, je vais essayer de beaucoup parler, aider par exemple les jeunes à mieux s’intégrer. Mais je ne suis pas le seul cadre de l’équipe. » Côté intendance, le gardien du PSG partage cette fois-ci son intimité avec son coéquipier Daniel Narcisse.

La phrase du jour... Nikola Karabatic: « C’est dur de se dire qu'on est champions d'Europe et qu'on n'est pas qualifiés directement.»

La rencontre ce mercredi à Skopje débutera à 20h15 (complexe Boris Trajkovski - 6000 places) et sera retransmise sur beIN sports 3. Commentaires: Thomas Villechaize et François-Xavier Houlet. Elle sera arbitrée par la paire hongroise Péter Horváth et Balázs Marton.

Dès jeudi, la délégation française quittera la Macédoine pour rejoindre Toulouse où dimanche elle disputera (à 17h05) le second volet de cette 2ème phase de qualifications.

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités