mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro F : La France marquée au fer rouge
Euro F : La France marquée au fer rouge
16 Décembre 2016 | International > Euro
Pas de finale pour les Bleues. Parties sur des chapeaux de roues, les Bleues auront connu un énorme passage à vide encaissant un 7-0 en première période. Pourtant, elles ont réussi à se reprendre et jouer les yeux dans les yeux avec les reines du handball mondial en seconde période. Mais entre Stine Oftedal qui aura mis la défense française dans le rouge et une Silje Solberg à plus de 60% d’arrêts, les Norvégiennes de l’IPH auront été impitoyables avec leur pays d’adoption. Au final un 20-16 qui envoie les Bleues disputer la médaille de bronze face au Danemark.

Des Françaises seront en finale, dimanche à Göteborg. Des Françaises d'adoption, par défaut. Stine Oftedal et Silje Solberg, la doublette norvégienne d'Issy/Paris, face à leur coéquipière en club Loïs Abbingh, ainsi qu'à la Toulonnaise Sanne Van Olphen, pour les Pays-Bas. Notre sélection nationale ne les accompagneront sur le podium que si elle vainc le Danemark, pour la médaille de bronze. Le seul métal dont les vice-championnes olympiques peuvent encore se parer. Tandis que pour la dixième fois en douze Euros, le maître-étalon du hand féminin international jouera le titre. Ce sera au passage la revanche de la petite finale de Rio, remportée par les sextuples championnes d'Europe, et tenantes du titre. L'ordre établi, le poids du passé ont rattrapé par le col la phalange d'Olivier Krumbholz. Proche de suspendre l'abonnement norvégien (huit finales d'affilée depuis 2002), elle a essuyé son troisième échec en demi-finale continentale, dix ans jour pour jour après le précédent. Lors d'un certain France – Norvège, en Suède (28-24, le 16 décembre 2006, à Stockholm)... Ce qui a manqué pour réécrire l'histoire ? A chaud, de la réussite pour boucler l'affaire. Pour tenir le court avantage repris, sur penalty, par Manon Houette (16-15, 53ème). Tour à tour, dans ces sept dernières minutes éliminatoires, Laura Flippes (poteau, 55ème), Houette (jet de 7 m paré, 56ème) et Siraba Dembélé (rebond défavorable, 57ème) ont eu au bout des doigts la première finale française à l'Euro. Le destin, capricieux, et une Silje Solberg impavide (13 arrêts à 59 %) ont mis un veto ferme.



Les gardiennes françaises n'ont rien eu à envier à leur homologue norvégienne. Tant Amandine Leyaud, en première période, que Laura Glauser à sa suite, ont fait cogiter, gamberger les cerveaux nordiques. La Messine a même réussi un petit exploit : être la première à mettre en échec Marit Frafjord, 18 buts à 100 % dans les deux phases de groupes. De quoi réinstaller sur le devant de la scène des Françaises rescapées d'un sale (petit) quart d'heure. Treize minutes, précisément, d'encéphalogramme offensif plat. Tout ce qu'Alexandra Lacrabère avait tissé à la force de son bras gauche (cinq de ses six buts dans le premier quart d'heure), avait été détricoté par une prolifération malvenue de pertes de balle. Sanctionnées, sans états d'âme, par les coéquipières de Nora Mork (7-4, 15ème puis 7-11, 27ème). Au total, les Bleues ont égaré quinze munitions. Cinq de plus que la Norvège. Problématique, dans le contexte d'une rencontre sous l'emprise, prévisible, des deux meilleures défenses du tournoi. Devant la 0-6 norvégienne, l'équipe de France a constamment cherché la bonne combinaison, la faille. Trop dépendante des attaques placées, elle n'a que trop peu monté les ballons « à la néerlandaise ». Pour preuve, un seul but a été marqué sur contre-attaque (Houette à la 43ème, pour égaliser à 13-13). Et si Marie-Paule Gnabouyou, brillante intérimaire à droite, avait un double des clés du cadenas (trois réalisations successives pour recoller à 11-11, 33ème), plusieurs pièces maîtresses en étaient démunies. Comme Estelle Nze Minko, Gnonsiane Niombla (1/3), Allison Pineau ou Siraba Dembélé (0/1).



Leurs réactions d'orgueil seront scrutées de près en petite finale. Indispensables, surtout, afin de cueillir la seconde breloque d'une folle année 2016. Après tout, dix ans en arrière, la France était allée chercher une troisième place (contre l'Allemagne) au surlendemain d'une désillusion de même nature...



A Göteborg, Scandinavium Arena
Le vendredi 16 décembre 2016 à 20h45
Demi-finale de l'Euro 2016
France - Norvège : 16 - 20 (Mi-temps : 13-13)

7 000 spectateurs
Arbitres : MM JURINOVIC Dalibor et MRVICA Marko (Croatie)

Évolution du score : 2-2 5°, 6-3 10°, 7-4 15°, 7-6 20°, 7-10 25°, 9-11 MT - 12-13 35°, 13-13 40°, 15-14 45°, 15-15 50°, 16-18 55°, 16-20 FT.

Les réactions (avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz : Nous avons perdu car il y a trop de lacunes dans un secteur ou dans l'autre. Il y aussi de la fatigue. Nous avons bien joué mais les deux trous que nous avons connus suffisent pour perdre. C'est dommage mais il faut rester positif : il y a eu des avancées. Grace Zaadi a été très précieuse et une fois de plus nos gardiennes ont été extraordinaires. Estelle Nze-Minko est fatiguée et Allison Pineau est en difficulté. On va continuer à travailler et faire confiance à celles qui ont de la fraîcheur. Il y a une médaille de bronze à aller chercher.

Camille Ayglon-Saurina : On a craqué. On rate 2 shoots dans les dernières minutes, au moment où on sait que c'est fini. C'est forcément rageant et maintenant nous avons avons 48h pour nous remobiliser sur la petite finale. Il n'y a pas eu de médaille de bronze depuis 10 ans. Il faudra digérer pour aller la chercher.

Gnonsiane Niombla : Il y a de la déception et des regrets. Cela se joue sur une action où on décapsule sur la fin. On a manqué beaucoup d'occasions de passer à +2. C'est difficile. On a fait une demi-finale pleine : la Norvège a été en difficulté pendant 58 minutes. C'est dur de perdre. Il nous faut cette médaille et on va se remobiliser pour battre le Danemark.

France F - Norvège F 16-20
Euro 2016-2017, 16 Décembre 2016 (20h45), Tour 1 | Phase 1
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.LACRABERE5/131/16/1411100612
M.GNABOUYOU3/30/03/30000039
G.ZAADI-DEUNA1/20/01/21000014
M.HOUETTE2/21/23/40020032
L.LANDRE1/20/01/21010012
S.DEMBELE0/10/00/10100001
T.HORACEK0/00/00/00000000
B.EDWIGE0/00/00/0002000-2
L.FLIPPES0/20/00/2002000-2
A.KOLCZYNSKI0/00/00/0001000-2
C.AYGLON-SAURINA0/10/00/1002000-3
G.NIOMBLA1/30/01/3002001-3
E.NZE MINKO1/30/01/3003001-5
A.PINEAU0/10/00/1103100-5
Total14/332/316/36421910168
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
L.GLAUSER8/160/28/1800000010
A.LEYNAUD7/140/37/170000005
Total15/300/515/354219101623
Norvège FNorvège F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
N.MORK2/105/57/1520200713
E.HEGH ARNTZEN3/60/03/630010310
V.KRISTIANSEN3/60/03/61000038
M.FRAFJORD MALM4/70/04/70030045
A.KURTOVIC2/30/02/30010025
M.AUNE0/00/00/00000000
V.INGSTAD MORTENSEN0/00/00/00000000
S.SKOGRAND0/00/00/00000000
K.SOLAAS0/00/00/00000000
C.HERREM0/10/00/1100100-1
S.OFTEDAL1/50/01/5414101-1
M.TOMAC0/10/00/1000000-1
S.SOLBERG0/00/00/0001000-2
S.WAADE0/10/00/1002100-5
Total15/405/520/4511113402031
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
S.SOLBERG12/191/213/2100000022
K.AALVIK GRIMSBO1/70/11/8000000-7
Total13/261/314/2911113402046


© Laurent Hoppe
Partager
La saison des vendanges
emmanuel clerc | Lundi 19 Décembre 2016 (11h13)
Toujours ce déchet offensif, ces phases de panique dans les moments-clé, et le manque de mental dans le money-time... Et, encore et toujours, un coaching approximatif : trop de temps de jeu pour Lacrabère, qui perd des ballons, enterre des mouvements, vendange, n'assure pas le repli défensif, quand une Gnabouyou à 3/3 regagne le banc en pleine remontada française... L'Euro n'aura pas été la compétition d'Alex, mauvaise prép. (?), pas affûtée, pataude, souvent, et de rares fois tranchante...
Et c'est la même pour Flippes, en échec patent, qui reste sur le terrain et vendange 2 tirs décisifs... Bref, des rotations à revoir, plus dans le sens du jeu, du rythme, du feeling, grand absent des valises de Krumb'...
Les Norvégiennes étaient prenables, c'est clair, et on peut dire qu'entre maladresse au tir, chance contraire, oubli du pivot, et quelques parades, l'EdF aura plus ou moins donné le match à leur adversaire...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités


La LFH en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.