mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
C’est qu’ils nous l’auraient gâché !
C’est qu’ils nous l’auraient gâché !
10 Mars 2011 | International

Une grosse salle bien comble, une ambiance de feu pour venir fêter les quadruples étoilés depuis la Suède mais en face une équipe de Serbie qui avait vraiment envie de gâcher la fête avec talent et insolence.

Bardée de stars avec les Ilic, Vujin, Stojkovic, Vuckovic et consort, les hommes de Veselin Vujovic avaient une vraie envie de bisser leur performance marseillaise du 12 janvier 2010 où ils avaient tenu en respect les futurs champions d’Europe 30 à 28. Alors une équipe de France ravie de la fête et désireuse de faire plaisir à leurs supporters, mais des organismes un peu sur les rotules avec le rythme qu’ils doivent tenir avec les clubs et en face une bande d’ambitieux qui veut montrer que pour que la France continue sa moisson de titres il faudra venir le battre chez eux en janvier prochain, tout était en place pour que la bagarre soit furieuse et le match très serré.

Alors même si Thierry Omeyer se lançait dans une grande opération « mur & co », que Nikola Karabatic menait parfaitement la barque bleue en début de match, quelques approximations défensive et surtout une petite flopée de perte de balle et Ivan Nikcevic en profitait pour faire un superbe numéro à l’aile et en contre attaque. William Accambray prenait parfaitement le relais de NK22, toile d’araignée et tirs surpuissants ne faisaient pourtant pas vaciller la Serbie. Elle continuait parfaitement a rendre but pour but aux Bleus. C’est même sur un nouveau coup de chaud initié par Momir Ilic et Ivan Stankovic sur la base arrière le tout bien saupoudré de quelques jolies prises de risques de l’ex chambérien Nenad Vuckovic et c’était la Serbie qui passait en tête à la pause avec deux buts d’avance.

En remettant un peu leur bleu de travail défensif et surtout en profitant de la rentrée plus que dynamique de Xavier Barachet sur le côté droit, les Français allaient arriver à contrer l’envie de leurs adversaires et même reprendre la main à la marque. Marko Vujin bloqué parfaitement par une défense agressive et un Arnaud Bingo très mobile et Momir Ilic bien calmé par les arrêts de son coéquipier de Kiel, Thierry Omeyer faisait le lit de la reprise en main des Bleus sur le match. Mais l’absence des deux canonniers serbes n’allait pas durer, relancée par les buts longue distance et aussi par les ratés un peu trop répétitifs des Tricolores face aux gardiens serbes et de nouveau la Serbie reprenait le score en main avec un joli +2 à défendre sur les dernières minutes de jeu.

Heureusement, les Français n’avaient pas envie de subir la loi de leurs adversaires et profitant des quelques exclusions adverses, ils arrivaient à hauteur des Serbes dans la dernière minute de jeu dans le sillage d'un Samuel Honrubia intenable sur son aile gauche. Une mine dans les bâches lâchée un peu hâtivement par Marko Vujin alors que son coach voulait prendre son temps mort et la France héritait du ballon de la gagne. Résultat Nikola Karabatic lâchait le bras en jet franc protégé à la dernière seconde, un tir à vous arracher la tête d’un gardien mais qui heureusement loupait le portier serbe pour lui passer entre le bras.

Une fin qui délivrait le Stade Couvert de Liévin et ses 6000 spectateurs et qui augure d’une vraie et belle revanche samedi à l’Arena de Montpellier. En tout cas, une fois de plus, les Bleus ont prouvé que la victoire était détestable pour eux quelque soit la finalité du match. La Serbie avait essayé avec tout son talent de gâcher des retrouvailles des Experts avec leur public, raté de rien, mais raté quand même !

A Liévin, Stade couvert
Le 10 mars 2011 à 19h00
France - Serbie : 29  - 28 (Mi-temps : 14-16)
6 000 spectateurs
Arbitres :
MM Dentz et Reibel (France)

Statistiques :
France
Gardiens :
Omeyer (60 minutes, 18 arrêts), Dumoulin
Buteurs : Fernandez (1/3), Dinart, Barachet (3/4), Honrubia (4/5 dt 1/ 2 pen.), Karabatic (4/8), Junillon (0/1), Accambray (6/10), Abalo (0/5), Sorhaindo (4/5), Bosquet (1/4), Detrez, Paty (5/8 dt 2/2 pen.), Bingo (1/2)

Serbie
Gardiens :
Stanic (45 minutes, 13 arrêts), Milic (15 minutes, 5 arrêts)
Buteurs : Beljanski (3/3), Sesum (0/1), Vujin (3/7), Nikcevic (8/9), Markez (1/1), Toskic (1/3), Ilic (4/8), Bojinovic, Prodanovic (1/2), Stojkovic (0/3), Manojlovic (1/2), Rnic, Vuckovic (1/2), Stankovic (3/4), Nenadic (2/4)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités