mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pas encore de la samba
Pas encore de la samba
5 Juin 2011 | International

Avec ce match aller face à la très jeune équipe de Slovénie, la France savait qu’il lui faudrait réaliser un bel écart pour se prémunir d’un coup de chaud au retour des filles de Tone Tiselj à l’Arena Stozice de Ljubljana. Chose voulue, chose faite avec un +9 intéressant, mais on se demande ce qui serait tombé sur la tête des Slovènes si les Bleues avaient eut un peu plus de constance technique dans leurs efforts.

On sentait d’ailleurs très vite que ce match ne serait pas une gabegie offensive, le premier but de partie et tricolore n’intervenant qu’après plus de 4 longues minutes à voir tout et son contraire. Mais même si les Slovènes récitaient un handball léché, l’agressivité de la défense tricolore permettait quelques belles récupérations qui menaient rapidement à une prise de pouvoir. Hormis une supériorité plus que mal gérée, mais cela sera un peu un trait de fabrique pour les Françaises dans ce match, le +4 obtenu obligeait d’ailleurs le coach slovène à prendre son temps mort à la 18° minute.

Temps mort assez payant d’ailleurs, mais c’est surtout quelques balles bien récupérées mais mal utilisées qui plombaient un peu l’embellie du jeu tricolore. Ces quelques loupés profitaient parfaitement d’ailleurs à la Slovénie qui recollait à 2 buts juste avant la pause. De petites négligences qui rendait tout et son contraire possible lors de la seconde période.

Le match allait d’ailleurs basculer en quelques minutes en seconde mi-temps, mais ces quelques minutes les Bleues vont les faire attendre à un public palois… Truffée d’exclusions de part et d’autre, l’entame était plus que chaotique, au point de voir les Françaises déjouer complètement alors qu’elles jouaient à 6 contre 4 ! Il faudra attendre que la parité se fasse pour voir enfin la France décrocher ces Slovènes coriaces en diable… Et comme souvent avec les Bleues, la défense et les montées de balles vont être les éléments déclencheurs. Avec en avant, un duo Piejos – Dembele pour faire le show. Intenables sur jeu rapide, ces deux là allaient en faire voir de toutes les couleurs à des Slovènes qui mettaient un genou à terre sous les coups de boutoirs tricolores entre la 35° et la 45° minute.

Sonnées, à bout physiquement, les adversaires des Françaises allaient toutefois réunir tout ce qui leur restait en magasin pour ne pas subir encore plus sur la fin de match et ainsi limiter la casse. Pour en mettre un peu plus il aurait fallu un peu plus de percussion sur la base arrière où seule la future parisienne Mariama Signate était un vrai danger avec Allison Pineau moins en puissance mais plus en jeu à travers et sur la fin une Claudine Mendy qui allait faire exploser la défense adverse.

Dommage, car il y avait largement la place pour faire mieux que ce +9 et ainsi se prémunir complètement de tout coup de grisou possible sur le match retour. Mais même pas franchement emballant, ce match aura accouché d’une très belle option pour la qualification pour le Mondial brésilien. Pour la samba dans le jeu, on attendra une petite semaine, sur que les protégées d’Olivier Krumbholz auront à cœur de produire plus en Slovénie.

Olivier Krumbholz
« Je suis frustré par ce résultat. C’est effectivement frustrant après une semaine de travail de voir des joueuses autant douter. Les filles ont été hésitantes, elles ont subi la pression. Du coup, on n’a pas été bons aux tirs. Il y a quand même du positif en défense et certaines joueuses à l’image de Claudine ont bien joué. Maintenant, il faut retenir que si nous avions joué face à d’autres équipes européennes en loupant autant de choses, la donne ne serait pas la même. Il va falloir nous ressaisir. »

A Pau, Palais des Sports
Le dimanche 6 juin 2011 à 18h00
France - Slovénie : 28 - 19 (Mi-temps : 11-9)
5 000 spectateurs
Arbitres :
MM Andreu Marin Lorente et Ignacio Garcia Serradilla (Espagne)

France
Gardiennes :
Leynaud (8 arrêts, 30 min.), Darleux (5 arrêts, 30 min.), Attingré
Joueuses : Goudjo (cap.), Kanto (3/3), Ayglon (2/4), Spincer (0/1 dt 0/1 pen.), Pineau (4/5), Mendy (3/5), Baudouin (2/3 dt 1/2 pen.), Dembélé (6/6), Deroin (1/2), Tervel, Piejos (2/2), Signaté (3/5), Lacrabère (2/7 dt 2/2 pen.)

Slovénie
Gardiennes :
Marincek (9 arrêts, 47 min.), Pandzic (2 arrêts, 13 min.)
Joueuses : Krhlikar (0/2), Gros (5/10), Son (0/2), Mitrusevska, Jericek (0/4), Hrnjic (1/1), Cerenjak (1/1), Mavsar (5/5 dt 4/4 pen.), Gojkovic, Irman (2/5), Koren, Jankovic (2/3), Gregorc (1/1), Petrinja (2/3)

Evolution du score : 1-0 5°, 3-1 10°, 6-4 15°,  9-5 20°, 9-7 25°, 11-9 MT – 13-11 35°, 17-12 40°, 23-13 45°, 23,14 50°, 25-17 55°, 28-19 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités