mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Du mieux mais insuffisant…
Du mieux mais insuffisant…
6 Octobre 2012 | International

Deuxième match et deuxième défaite pour es Bleues au Danemark dans la Golden League ! Face à la Russie révolutionnée par beaucoup de départs mais aussi l’éviction d’Evgueni Trefilov au coaching des Tsarines, les Françaises ont montré beaucoup de mieux dans le domaine défensif, mais pas vraiment du côté offensif où les échecs répétés aux shoots ont plombé leurs ambitions de victoire.

Vraie satisfaction, Marie Paule Gnabouyou, la Toulonnaise a été impressionnante en attaque en étant et de loin le danger ultime des Bleues dans ce domaine. Reste qu’avec deux défaites, la France glisse doucement vers la cuillère de bois dans ce premier tournoi de la Golden League et le match demain à 13h15 face à la Norvège sera l’ultime chance de sauver les apparences.

Car face à la Russie, malgré un très bon départ où les Françaises vont prendre les devants avec un 3-0, la suite de la première période sera une longue litanie d’erreurs offensives. Pourtant défensivement, les choses étaient plutôt pas mal en place et derrière Cléopâtre Darleux veillait parfaitement au grain. Mais cela ne permettait pas à l’attaque de se libérer et les ballons gagnés âprement étaient souvent perdus sur des erreurs souvent inutiles. Pourtant dans les buts russes, on était loin des Sidorova et compagnie… Que ce soit Basarab ou Kalinina en seconde période, les portières de la grande Russie ne vont guère briller. Mais les Bleues avaient le plus grand mal à trouver le cadre quand l’attaque finissait par un tir et seule Marie Paule Gnabouyou trouvait régulièrement la faille dans la 6-0 adverse.

Camille Ayglon était royale en défense mais beaucoup plus empruntée en attaque et la perte d’Alexandra Lacrabère en seconde période n’aillait pas aider les choses à bien se huiler. Comme Allison Pineau ne trouvait ni les solutions de tirs ni les solutions de passes, on en arrivait à vivre d’expédiant sur attaque placée. Mais avec des talents comme Siraba Dembele à l’aile gauche, Nina Kanto en pivot ou Claudine Mendy sur la base arrière, cela arrivait peu ou prou à fonctionner avant que le duo Davydenko – Ilina ne tue le match malgré une révolte un peu vaine en fin de match pour les Tricolore. La grande gauchère ne ratait rien avec souvent un énorme brin de réussite et la nouvelle demi-centre russe offrait de belles solutions entre shoot soudains et animation du jeu qui propulsait la Russie vers la victoire dans cette deuxième journée de la Golden League.

à Aarhus,
Le samedi 6 octobre 2012 à 15h00
France - Russie : 24-26 (Mi-temps : 12-14)

600 spectateurs
Arbitres :
MMES Brehmer et Skowronek (Pologne)

France
Gardiennes :
12. Glauser (6 arrêts), 16. Darleux (7 arrêts)
Joueuses : 3. Dancette, 4. Kanto (3), 5. Ayglon (1), 6. Daudé-Akoa, 7. Pineau,  8. Mendy (2), 9. Baudouin (1), 14. Gnabouyou (8), 17. Dembélé (3), 18. Deroin (2), 19. Goïorani, 22. Piejos, Signaté (3), 64. Lacrabère (1).

Russie
Gardiennes :
12. Basarab (4 arrêts), 31. Kalinina (3 arrêts)
Joueuses : 2. Kuznetcova (1), 4. Avdekova (1), 5. Postnova (5), 9. Petrova, 10. Yartseva (2), 14. Makeeva, 15. Stepanova, 18. Davydenko (7), 21. Zhilinskayte, 23. Punko (1), 24. Smirnova, 27. Sen, 29. Chernoivanenko (4), 33. Ilina (5).

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités