mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Juniors Masculins: un dernier tour du Monde en Bosnie
Juniors Masculins: un dernier tour du Monde en Bosnie
13 Juillet 2013 | International > Juniors

C’est en Bosnie que les Français disputent dès ce dimanche, le championnat du Monde juniors. Les joueurs du tandem Delattre-Bertholet partent avec la ferme intention d’accéder au podium et pourquoi pas monter sur la plus haute marche. Le problème, c'est que d'autres équipes autrement mieux armées prétendent au même objectif.

Faut-il y voir un symbole ? Les Français débutent leur campagne dans le championnat du monde junior, un 14 juillet. Et comme entrée en matière, ce n’est pas la Bastille qu’ils auront à prendre mais tout simplement la Serbie, à Banja Luka, dans la partie la plus… serbe de la Bosnie Herzégovine. L’ambiance s’annonce électrique et pas franchement en faveur des Tricolores. « Les Serbes vont quasiment jouer à la maison, souligne Jacky Bertholet, un des coaches de l’équipe de France, et comme ils ne s’étaient pas qualifiés et ont été repêchés (après le forfait du représentant de l’Océanie), ils n’auront rien à perdre. »  D’autant qu’il y a un peu plus d’un an, à l’Euro turc, les joueurs des Balkans n’étaient pas passés loin du succès (27-28) alignant une solide défense avec de grands gabarits et un ailier droit-buteur (Radivojevic qui vient de signer 4 ans en faveur des Allemands de Flensburg) très efficace. Le menu qui attend les Français s'avère consistant. La Serbie en hors d’œuvre, le Danemark, champion du Monde jeunes en 2011, en plat de résistance dès lundi, avant de retrouver la  Russie, l’Angola et la Tunisie.

Hugo Descat (notre photo) et ses partenaires sortent d’une préparation intense au cours de laquelle ils ont pu se jauger face à des équipes qu’ils retrouveront sans doute sur leur chemin d’ici la fin du mois de juillet. Au tournoi de Kloten (Suisse), ils se sont imposés face aux Helvètes, n’ont perdu que d’un but face aux champions d’Europe espagnols mais ont du courber l'échine face à une imposante Allemagne. « On a pourtant fait deux bons matches contre ces deux équipes, tempère Jacky Bertholet. Contre l’Espagne, cela se joue dans le money-time et contre les Allemands, l’addition est sévère. On leur a trop fait de cadeaux. Il faut qu’on soit plus concentrés dans notre gestion du jeu. On n’est peut-être pas les plus forts mais on peut proposer quelque chose d’intéressant. »  L’équipe de France a procédé aux ultimes réglages par deux succès face à la Tunisie. La fatigue accumulée au terme de trois stages explique le manque de fraîcheur face à un adversaire que les Tricolores retrouveront en clôture de leur semaine à Banja Luka.

La plupart des Français reste sur la cruelle désillusion de l’Euro turc qui l’été dernier, avait pris une tournure cauchemardesque (14ème sur 16).  Effectif décimé par des blessures de fin de saison, manque de maturité et de rigueur chez certains, rien n’avait fonctionné. « Collectivement, nous sommes prêts. Nous aurions été mieux armés si Timothey N’Guessan, Kévin Rondel  et Baptiste Bonnefond avaient fait le voyage mais ils sont blessés. Malgré ces désagréments, on a choisi de travailler avec le même groupe. Il fallait la même ossature pour construire. Depuis octobre 2012 et le stage de Cesson, les joueurs et le staff ont défini un objectif sportif. Nous allons en Bosnie pour décrocher la médaille d’or. » Le technicien tricolore sombrerait-il soudain dans le péché de gourmandise ? On pourrait le croire. A ceci près que bon nombre d’adversaires que les Français vont ou sont susceptibles de rencontrer, ont perdu quelques munitions en route et pourraient se retrouver à même enseigne. C’est le cas des Suédois, des Danois, des Suisses et des Espagnols. Pour ne citer que les plus coriaces.

Les 18 sélectionnés pour le Mondial en Bosnie (14 au 28 juillet 2013)
16 joueurs sur la feuille de match - 2 réservistes

Nom Joueur

Prénom

Poste

Club

Age

Taille

Poids

BALLET

Adrien

ailier droit

US Créteil

21

1.83

92

BATAILLE

Benjamin

demi-centre

Tremblay en France

20

1.98

92

BONILAURI

Jordan

pivot

Fénix Toulouse

21

2.10

113

BOSCHI

Nicolas

arrière gauche

St Raphaël V.H

21

1.96

93

CAMARERO

Jordan

arrière droit

HBC Nantes

21

1.83

85

CAUSSE

Théophile

ailier droit

USDK Dunkerque

20

1.80

70

CRAMOISY

Enzo

ailier gauche

Massy Handball

20

1.80

76

DEMAILLE

Alexandre

gardien

St Raphaël V.H

20

1.96

99

DEROT

Théo

arrière gauche

Istres Ouest Provence

21

192

91

DESBONNET

Rémi

gardien

USAM Nîmes

21

1.82

81

DESCAT

Hugo

ailier gauche

US Créteil

20

1.83

82

FERRANDIER

Antoine

demi-centre

US Créteil

20

1.85

77

GUTFREUND

Antoine

arrière droit

MAHB Montpellier

20

1.96

87

MESNARD

Kévin

gardien

MAHB Montpellier

20

1.92

83

MINEL

Quentin

arrière gauche

US Créteil

20

1.90

97

NYATEU

O'Brian

demi-centre

HBC Nantes

20

1.87

80

TOTO

Jérémy

pivot

US Créteil

21

1.95

90

TRICAUD

Thomas

pivot

Istres Ouest Provence

20

1.86

92

Forfait d'Emonet... incertitude sur Minel
Julian Emonet, un des piliers de la génération 92-93 restera chez lui à Dunkerque. Au tout dernier moment, l'ailier gauche a du renoncer, souffrant au niveau du tibia (fissures décelées). Le Massicois Enzo Cramoisy qui a effectué toute la préparation, a été appelé. Quentin Minel (notre photo) s'est blessé pendant le match contre l'Espagne en Suisse, le 29 juin dernier (entorse de la cheville). Son forfait a été un moment évoqué, ce qui a conduit le staff technique à appeler Loïc Laurent en renfort. Le néo-aixois a traversé la France pour rallier Lille mais il n'a jamais été utilisé à Lille lors des deux matches amicaux contre la Tunisie. Quentin Minel est arrêté depuis donc quinze jours, il est du voyage en Bosnie mais vraisemblablement utilisé un peu plus tard. 

Le tour préliminaire à Banja Luka (Groupe A)

14/07/2013

 

 

15/07/2013

 

 

 

Tunisie

Danemark

 

Angola

Tunisie

 

Russie

Angola

 

Danemark

France

 

France

Serbie

 

 

Serbie

Russie

17/07/2013

 

 

18/07/2013

 

 

 

Danemark

Angola

 

France

Angola

 

France

Russie

 

Russie

Tunisie

 

Tunisie

Serbie

 

Serbie

Danemark

20/07/2013

 

 

 

Tunisie

France

 

Russie

Danemark

 

Angola

Serbie

Matches à suivre en streaming, ici

Les quatre premiers sont qualifiés pour les 8èmes et croisent avec les quatre premiers du groupe B (Croatie, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, Algérie, Qatar). Les 8èmes (dès lundi 22/07) et toutes les phases finales se déroulent à Sarajevo.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités