mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CAN Fem: vers un nouveau duel Angola - Tunisie ?
CAN Fem: vers un nouveau duel Angola - Tunisie ?
14 Janvier 2014 | International > CAN

Vainqueur des huit dernières éditions de la CAN Féminine, l'Angola a toujours le savoir-faire et le potentiel pour se succéder à lui-même. Reste à savoir où en est la Tunisie, son rival n°1 pour le titre continental. L'Algérie aura à cœur de bien figurer devant son public et quelques montées en puissance sont attendues à l'image du Cameroun et de la République Démocratique du Congo.

Après le Maroc (à Rabah et à Salé) deux ans plus tôt, c'est au tour de l'Algérie de recevoir la grande messe du handball Africain. La CAN s'installe une nouvelle fois au Maghreb... plus précisément Alger en point d'ancrage et ses trois salles (Harcha-Hacène, OMS, Cheraga) accueilleront la crème du hand continental. Dans l'épreuve féminine, toutes les meilleures sélections seront naturellement de la partie, toutes... sauf la Côte d'Ivoire en perte de vitesse depuis quelques années.

TUNISIE - ANGOLA... MISE EN BOUCHE EN POULE B

Eternel Angola : sans cesse partant et toujours gagnant depuis 1998. La sélection de Luanda est naturellement le favori légitime parmi un plateau de huit nations. Et au vu d'un début de compétition abordable, les coéquipières de Marcelina Kiala ont tout le temps de monter en puissance, à la faveur d'un groupe B particulièrement hétérogène. Auteur d'un mondial correct, l'Angola n'a une nouvelle fois pas pu se hisser au niveau des meilleurs nations Européennes... balloté d'entrée par l'Espagne ou la Pologne mais capable de faire preuve d'une belle résistance face à la Norvège. Le groupe Angolais peut compter sur ses flèches, les ailières Natalia Bernardo et Isabel Guialo sont les buteuses attitrées... mais c'est avant tout en défense que les Angolaises se distinguent depuis plusieurs années. Un point fort qui risque bien de le rester durant cette épreuve.

Dans le même groupe que son rival Angolais, la Tunisie fonde de réels espoirs de victoire sur cette compétition. Trois fois finaliste sur les quatre dernières éditions et n'ayant plus gagné la CAN depuis... 1976, la sélection Tunisienne est bien décidée à briser le mauvais sort. Avec Mouna Chebbah en chef d'orchestre, la Tunisie vient de remporter la Coupe du Président face à la Chine lors du mondial en Serbie. Capables de tenir la dragée haute à la Hongrie d'Anita Gorbicz, les filles du coach Lusitanien Paolo Pereira ont en revanche du baisser pavillon face aux Tchèques, Roumaines et Allemandes. En attendant quelques années avant d'être compétitives au niveau mondial (dixit Paolo Pereira), la Tunisie compte bien trouver d'abord la voie en Afrique. Les joueuses d'expérience (Toumi, Chebbah) accompagnent la montée en puissance de la jeune génération, Asma El Ghaoui et Maroua Dhaouadi en tête.

Face aux deux mastodontes de cette poule B, difficile à la République Populaire du Congo et à la Guinée de rivaliser. Dans l'ombre désormais d'une RDC en plein essor en Afrique centrale, le Congo-Brazzaville tente péniblement de reconstruire une ambition sportive. 6ème de la dernière CAN, il sera bien difficile aux coéquipières de Chantal Okomba de dépasser le cap des quarts de finale. De même que la Guinée qui apparaît pour la première fois de son histoire à cette compétition : la marche est haute pour le Syli national mais la sélection du Français Kevin Decaux, composée majoritairement de joueuses de N2/N3 en France, a bien l'intention de tenir tête le plus longtemps possible... avec l'objectif de confirmer son décollage entrevu lors de la dernière CAN junior.

UNE POULE A... HOMOGENE ET SEDUISANTE

Au delà du Tunisie - Angola du 21 janvier, le réel intérêt de cette première semaine de compétition réside dans une poule A particulièrement dense. Au pied du podium il y a deux ans, l'Algérie retrouvera ici la République Démocratique du Congo qu'il l'a privé d'une médaille au Maroc. Passé une expérience peu réjouissante lors du mondial Serbe (quatre fessées au compteur), la Fédération Algérienne a décidé fin décembre de se séparer du sélectionneur Mourad Ait Ouarab pour confier les rênes à Karim Achour dans la foulée. L'Algérie se sait attendue devant son public : c'est sur la dimension physique que l'on jugera le pays hôte... là où le bas blessait dernièrement en Serbie. Avec comme chef de file une Nabila Tizi en grande forme actuellement, l'Algérie est prête à déjouer les pronostics. Et si les Vertes du Maghreb négocient idéalement ce groupe A compliqué, la voie vers le dernier carré peut s'en trouver grandement facilitée.

Premier à se mesurer à l'hôte de la compétition, le Sénégal est de suite dans le grand bain. Confrontée à trois adversaires sensiblement de même calibre, l'équipe de Cheikh Seck est la grande inconnue de cette poule. Les "Lionnes", qui se sont préparées un temps à Besançon, vont savoir très vite le chemin parcouru depuis deux ans, la CAN au Maroc ayant permis de construire les premières fondations de cette jeune équipe. Reste aux coéquipières de la Cannoise Hadja Cissé de démontrer leur potentiel réel... Une sélection Sénégalaise qui ne demande qu'à créer la surprise et ainsi monter au sein de la hiérarchie continentale.

Avec deux représentants séduisants sur le papier, l'Afrique Centrale figure en bonne place dans ce groupe A. Deux sélections outsiders capables de finir dans le dernier carré : à commencer par le Cameroun. Tombé avec les honneurs face aux Algériennes il y a deux ans en quarts, le collectif de Lucien Eyoungou s'est classé 5ème... prenant date pour l'avenir. Commme beaucoup de ces sélections Africaines, les Lionnes Indomptables n'ont eu que très peu de temps pour se préparer... avec en plus un cafouillage administratif mi-décembre lorsqu'il a fallu organiser le regroupement général. Connu pour sa dimension physique, le groupe Camerounais forme un collectif très homogène d'où ne ressort aucune vedette majeure. Berthe Abianbakon et ses compatriotes seront tout de suite dans le grand bain... et ce duel d'entrée alléchant face au Congo.

La République Démocratique du Congo a incontestablement pris du plaisir lors du mondial Serbe : si les Léopards Dames n'ont certes pas fait de miracle pour une toute première apparition dans le top niveau international, elles ont tout de même emmagasiné beaucoup d'expérience face à des sélections huppées telles que la France ou le Monténégro. Une expérience qui peut leur permettre d'être de suite compétitives durant cette Coupe d'Afrique. La RDC a de quoi soutenir la comparaison... elle qui avait créé la surprise en terminant sur le podium en 2012. Comme à son habitude, la grande soeur Christiane Mwasesa a rameuté tout son monde pour participer à cette CAN et le sélectionneur Célestin Mpoua table sur le même résultat qu'il y a deux ans : à savoir, 3ème au minimum pour se qualifier pour le prochain mondial en 2015.

Du 16 au 25 janvier, l'Afrique du handball et bon nombre d'observateurs internationaux auront les yeux braqués sur Alger. Si les divers tracas administratifs et le retard dans le versement des budgets ont une nouvelle fois pollué la préparation de certaines équipes, l'Algérie présente elle de belles garanties dans l'accueil des diverses sélections, l'organisation et le déroulement de la compétition. De meilleures garanties que le Maroc il y a deux ans. Place désormais au handball... premières transmissions de balle prévues ce jeudi 16 au matin avec le match inaugural à l'OMS entre la Tunisie et la Guinée.

Classement de la CAN 2012 au Maroc :
1er : Angola
2ème : Tunisie
3ème : République Démocratique du Congo
4ème : Algérie
5ème : Cameroun
6ème : République Populaire du Congo
7ème : Côte d'Ivoire
8ème : Sénégal
9ème : Egypte
10ème : Maroc

Palmarès de la CAN Féminine :

2012 : Angola 1992 : Angola
2010 : Angola 1991 : Nigéria
2008 : Angola 1989 : Angola
2006 : Angola 1987 : Côte d'Ivoire
2004 : Angola 1985 : Rép. pop. Congo
2002 : Angola 1983 : Rép. pop. Congo
2000 : Angola 1981 : Rép. pop. Congo
1998 : Angola 1979 : Rép. pop. Congo
1996 : Côte d'Ivoire 1976 : Tunisie
1994 : Angola 1974 : Tunisie

 

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités