mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
France juniors filles : un Mondial qui commence mal
France juniors filles : un Mondial qui commence mal
21 Juillet 2014 | International > Juniors

La malchance s'accroche à l'ensemble bleu des -18 ans françaises. En début de semaine, lors de leur traditionnel tour de chauffe au trophée Corine-Chabannes, à Apt, elles avaient perdu trois des leurs. Rupture des ligaments croisés pour la pivot Laura Dorp (Fleury), commotion cérébrale pour sa partenaire de club Djankemba Nianh, forfait médical en ce qui concerne la Parisienne Sophia Fehri.

Une autre mauvaise nouvelle, d'ordre strictement sportif, est survenue au commencement de leur parcours à Ohrid, dans le sud-ouest de la Macédoine (environ 200 km de la capitale, Skopje). Comme en ouverture de l'Euro de leur catégorie, l'été dernier (26-27), la troupe de Fred Demangeon a chuté contre le Monténégro. Sur un écart plus net qu'en août 2013, creusé en cours de seconde mi-temps. Revenues aux commandes de la partie, après un premier coup de mou (9-11, 27' puis 16-15, 39'), les jeunes Françaises ont abdiqué sous les assauts des équipières de Durdina Jurkovic (16-20, 47' puis 23-28, score final). Ce 5-0 encaissé, ces presque dix minutes sans percer les filets de la cinquième force du Vieux Continent, ne doivent pas occulter la performance de Dyénaba Sylla, ailière gauche du Blanc-Mesnil (Nationale 2) : 8 tirs, 7 buts.

Il montre, selon l'angle de vue, soit la marge de progression, soit le chemin restant à accomplir afin d'espérer un meilleur classement que la onzième place continentale d'il y a un an. La route de la qualification en huitièmes de finale, promise comme au Mondial juniors aux quatre premiers de chacun des quatre groupes, s'annonce encore pentue. Mardi et mercredi, les Bleuettes devront se relancer devant la Croatie et Portugal, qui les ont tous deux devancés au dernier championnat d'Europe (8ème et 4ème).

Les deux derniers matches, contre l'Angola et la Chine, pourraient sembler plus abordables. Sauf que les triomphes inattendus du Brésil, chez les seniors, et de la Corée du Sud la semaine dernière chez les -20 ans, n'en finissent plus de provoquer des répliques. Pour la seule première journée de ce Mondial, les championnes d'Europe suédoises se sont fait berner par les Sud-Américaines (23-24), pendant que les Asiatiques donnaient la leçon aux Pays-Bas (29-26). Nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises...

L'équipe de France
1. Roxanne Franck (GB, Colmar), 2. Camille Mandret (PVT, Aulnay), 3. Fiona Derrien (PVT, Landivisiau/Lampaul), 4. Jessie Lepère (DC, Toulouse), 5. Fanny Philipp (DC, Reichstett), 6. Océane Sercien-Ugolin (ARD, Issy/Paris), 9. Alissa Takamoud (ALG, Fleury-les-Aubrais), 10. Ornella Dos Reis (ARG, Metz), 11. Fanny Millot (ARD, Saint-Genis-Laval), 12. Victoria Alric (GB, Montigny-le-Bretonneux), 13. Dyénaba Sylla (ALG, Blanc-Mesnil), 14. Kimberley Bouchard (ALD, Issy/Paris), 15. Alicia Toublanc (ALD, Landivisiau/Lampaul), 16. Cira Lo (GB, Serris), 19. Ilona Kieffer (ARG, Achenheim), 20. Marie-Hélène Sajka (ARD, Metz), 22. Nelly Plazanet (DC, Besançon).
Entraîneur : Christophe Caillabet. Adjoints : Fred Demangeon et Jessica Barbier.

Le premier tour des Françaises (groupe D)
Déjà joué : Monténégro – France 28-23.
Mardi 22 juillet (20h45) : France – Croatie.
Mercredi 23 juillet (16h15) : Portugal – France.
Vendredi 25 juillet (20h45) : France – Angola.
Samedi 26 juillet (16h15) : Chine – France.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités