mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Golden League : Les Bleues n’ont pas tenu la distance
Golden League : Les Bleues n’ont pas tenu la distance
18 Mars 2017 | International
Solides et bien campées sur leur défense, les Bleues ont été plutôt en verve en première période, mais peu à peu la Norvège s’est mise en route pour vraiment accélérer le tempo du match en seconde période et carrément dérouler sur le dernier quart d’heure avec un 9-3 final dans le dernier quart d’heure. Au final une défaite 30-23 un peu cinglante. Demain il faudra tenter de durer dans la performance face à la Russie sous peine de connaître une nouvelle désillusion.

Bien évidemment, le début de match était un peu tendu… tout le monde s’observait et mettait un peu de temps à caler ses forces vives. Si la Norvège dégainait en premier par Camilla Herrem, la suite allait être plus satisfaisante pour les esprits tricolores. Même si la 5-1 n’était pas encore de sortie, la 6-0 était bien assez mobile et surtout la Norvège, avec Marta Tomac en demi-centre, manquait de liant dans ses enclenchements. Résultats des tirs un peu compliqués, des balles qui mettent une demi seconde de plus à arriver et les Bleues avaient le temps de fermer les espaces et ainsi gratter de bons ballons propres à être rapidement montés. Avec un 6-4 puis un 9-6 biens sous tous rapports, on se disait que les Françaises avaient peut-être trouvé la clef du jeu norvégien. Mais il ne fallait pas grand-chose pour tout ce bel édifice soit mis en péril. Un ou deux loupés face à Silje Solberg. Un oubli par ci par là sur une Veronica Kristiansen toujours prompte à se faufiler dans le moindre espace et surtout la Norvège retrouvait tout son liant après la rentrée de sa capitaine parisienne, Stine Oftedal. Sans une énorme présence d’Alexandra Lacrabère qui arrivait à se sortir de toutes les situations, la France aurait eu beaucoup de mal à retourner aux vestiaires avec un petit avantage d’un but.


Sauf que les difficultés entrevues en fin de première période, les Bleues allaient revenir avec sur la seconde mi-temps… Et la Norvège en profitait pour accélérer franchement le tempo et prendre les commandes d’un match qu’elles n’allaient plus jamais lâcher. Certes, les Bleues vont revenir à hauteur à plusieurs reprises. Certes Alexandra Lacrabère était toujours sur son petit nuage et Estelle Nze Minko faisait tout ce qu’elle pouvait pour apporter son écot. Mais il en aurait fallu encore un peu plus ou un peu moins, selon.... Moins d’échec face au gardiennes scandinaves. Plus de repli défensif ! La Norvège se lançant dans ce qu’elle maitrise le mieux, le jeu de transition à la moindre erreur tricolore. Cela partait de partout, Camilla Herrem virevoltait sur son aile gauche, Jacobsen en faisait autant sur son aile droite et tout le monde prenait le moindre espace libéré par un retard ou une absence bleue en défense. Les gardiennes françaises n’y pouvaient rien, la messe était dite et la fin de match allait même être assez sèche pour les Bleues. 3 Buts seulement en 15 minutes, l’attaque était complètement en berne et la Norvège signait un superbe 8/8 dans la Golden League cette saison. A Elles d’aller chercher le plus que parfait avec une 9° victoire en autant de rencontre ce qui serait une première dans ce tournoi triangulaire depuis sa création. Pour les Françaises, place à la Russie et son armada de joueuses de classe. Attention, car les Russes savent aussi courir et là aussi les pertes de balles seront sanctionnées sévèrement…


Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz : On mène d'un but à la mi-temps et au retour des vestiaires inexorablement le Norvège nous passe devant. Il y a eu de belles performances, Laura Flippes a fait de bonnes choses, Alexandra Lacrabère a beaucoup apporté. Il y a eu aussi de grosses bêtises malgré de la bonne volonté. Des oublis aussi au repli. Pour préparer le Mondial 2017, nous aurons besoin des filles présentes aujourd'hui et il faudra rapidement se mettre en ordre de bataille. Dans les 20 dernières minutes, nous avons été en difficulté physiquement.

Alexandra Lacrabère : Jeudi ce n'était pas mon soir, c'était un non match. Nous avons encore des difficultés sur les changements ce soir. La Norvège a aussi fait tourner. Nous allons devoir travailler physiquement car au niveau handballistique, elles n'ont pas montré plus de choses que nous. Ce ne sera pas simple demain face à la Russie. Il faudra se servir de ce match pour préparer le Mondial 2017.

Grace Zaadi : Nous avons fait une bonne 1e mi-temps mais en effet nous avons exposé en seconde période. Nous avons été dépassées physiquement, c'est décevant. Ce type de match est mis en place pour reconstruire le jeu avec les nouvelles. Il faut continuer à travailler mais je ne crois pas que cela pénalise les enclenchements.

A Orléans, Palais des Sport
Le samedi 18 mars à 19h30
France - Norvège : 23 - 30 (Mi-temps : 13-12)

4 200 spectateurs
Arbitres : MMES Vanja Antic et Jelena Jakovljevic

Le diaporama du match par Céline Dély



Evolution du score : 2-3 5°, 6-4 10°, 7-5 15°, 8-6 20°, 10-9 25°, 13-12 MT - 16-17 35°, 18-20 40°, 20-21 45°, 22-24 50°, 22-29 55°, 23-30 FT.

France
Gardiennes :
Foggea 16', 2 arrêts sur 12 dont 0/2 pen., Glauser 43', 5 arrêts sur 25dont 1/2 pen.
Joueuses : Dembélé 1/2, Houette 2/5 dont 1/2 pen., Niombla 1/1, Mendy 2/2, Edwige, Ngouan, Nze-Minko 2/4, Zaadi 2/4 dont 1/2 pen., Landre 2/4, Ayglon-Saurina 0/1, Gnabouyou 0/2, Lacrabère 9/13 dont 2/3 pen., Flippes 2/3, Coatena 0/1
Entraîneur : Olivier Krumbholz

Norvège
Gardiennes :
Solberg 42', 7 arrêts sur 21 dont 1/3 pen., Grimsbo 3 arrêts sur 12 dont 1/1 pen.
Joueuses : Molid, Arntzen 1/4 dont 0/1 pen., Kristiansen 5/8, Skogrand 1/2, Ingstad 2/2, Mork N. 3/5, Oftedal 1/2, Brattsel 1/1, Herrem 5/5, Mork T. 2/3, Tomac 4/5 dont 3/3 pen., Jacobsen 5/5.
Entraîneur : Torir Hergeirsson

Le diaporama du match Russie - Danemark par Céline Dély

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.