mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Trois clubs français retenus mais pas St Raphaël
LDC M: Trois clubs français retenus mais pas St Raphaël
24 Juin 2016 | Europe > Champion's League
Retrouver trois représentants français en Ligue des Champions est une nouveauté mais tous n'ont pas les mêmes prérogatives. Seul le PSG figure sur le haut du panier parmi les meilleurs. Nantes et surtout Montpellier ont obtenu un ticket dans les groupes C et D, bien moins cotés. St Raphaël, pourtant 2ème de LNH, est recalé et son président ne décolère pas. 

par Yves MICHEL

St Raphaël oublié pour la 2ème année consécutive, Montpellier relégué dans les groupes C et D, là où la compétition s’apparente plus à un parcours du combattant, seuls le PSG qui figure tout naturellement parmi les seize meilleurs et Nantes qui effectuera son apprentissage en Ligue des Champions peuvent conserver le sourire après la décision de la Fédération Européenne. 

Trois clubs français en Ligue des Champions... c'est inattendu  mais à y regarder de plus près, la répartition dans les différents groupes peut laisser sur sa faim. Car il y a les deux 1ères poules constituant le Top 16 (les deux 1ers sont qualifiés directement pour les quarts et les cinq autres pour les 8èmes) et le reste (où seuls deux clubs issus d'un barrage entre les deux 1ers des poules C et D ont le droit de participer aux 8èmes). 



Ce vendredi, les avis sont donc partagés. Du côté de Montpellier, personne ne boude son plaisir. 
« Nous sommes de toute façon satisfaits de rester en Ligue des Champions s'empresse de préciser Rémy Lévy, un des présidents du MHB, car n’oublions pas que nous avons terminé 4èmes du championnat. Je n'aime pas parler de poule haute ou basse. Ce dont je suis sûr, c'est que nous avons la capacité d'être en 8èmes de finale comme l'année dernière, même si on figurait dans la poule B. Franchement, nous n'étions sûrs de rien mais nous avions un bon dossier. » Même si pour les Héraultais sportivement tout est jouable, il est évident qu'il va être plus difficile de garnir une salle en accueillant les Roumains du Dinamo Bucarest ou les Ukrainiens de Zaporozhye que Barcelone ou Rhein Neckar Löwen comme lors de la saison écoulée. « On va s'organiser en conséquence car je rappelle que l'Arena par exemple, n'est pas toujours à notre disposition. Et puis économiquement, il faut bien comprendre qu'un club en Ligue des Champions commence véritablement à gagner de l'argent lorsqu'il se qualifie pour le Final Four.» 3ème du championnat et dépourvu d'antécédents dans la plus prestigieuse des compétitions, Nantes ne s'attendait pas à être retenu en Ligue des Champions. Même en ayant déposé un dossier de qualité. «On est forcément très contents mais très honnêtement, tempère Gaël Pelletier, le président du "H" (photo ci-dessus), ma première pensée a été pour St Raphaël qui doit mal encaisser la décision (voir plus bas). Là où nous avons marqué des points, c'est par notre savoir-faire en matière d'organisation et notre capacité à remplir une salle lors du dernier Final Four de la coupe EHF. Sur le plan du résultat, nous sommes arrivés en finale de l'épreuve. Cela compte aussi, d'autant que c'était la 2ème fois que cela nous arrivait. Désormais, la charge va être importante car d'entrée, il va falloir être performants. En octobre et novembre, les matches vont se multiplier alors qu'en coupe EHF, l'accélération se faisait plutôt courant mars-avril. Je prends cette "invitation" en Ligue des Champions comme une récompense pour tout le club.» Cette récompense, St Raphaël aurait bien voulu l'offrir à ses joueurs qui espéraient évoluer la saison prochaine parmi les meilleurs du handball européen.



Un an après un 1er échec, l'examen de passage devant les instances de l'EHF n'a pas été concluant. Malgré certains arguments. Ce qui rend très amer Jean François Krakowski, le président du SRVHB.

Jean François, vous vous retrouvez dans quel état d'esprit ?
Je suis très déçu et ce qui est dérangeant dans cette affaire, c'est de laisser à quai le 2ème du championnat français. La décision est surprenante car dans notre dossier, on avait garanti des délocalisations dans des salles plus grandes que la nôtre, on avait tenu compte de ce qui nous avait été reproché la 1ère fois. On était prêt à aller sur Toulon et Cannes, on avait des raisons d'espérer surtout que sportivement, nous avons fait preuve de constance.

Apparemment, le critère du classement n'est pas primordial...
Oui mais bon... quand je vois qu'avec un championnat majeur comme le nôtre, excepté le PSG, les deux autres qualifiés sont dans les poules basses, je me dis avec le recul, que ce n'est pas plus mal de ne pas y être. Vu les contraintes imposées par la fédération européenne, je préfère me concentrer sur mon championnat national et disputer la coupe EHF en essayant d'aller le plus loin possible.

Oui mais vous dites cela sous le coup de la colère...
Non, simplement, on va se battre pour démontrer à l'EHF que le dossier de St Raphaël est sérieux et qu'il faudra vraiment le prendre en considération dans les années à venir.

Qu'est ce que cela peut remettre en question pour le club ?
Rien. Ce qui me gêne c'est qu'il y a un manque de clarté de l'EHF. Si pour eux, le critère du classement dans le championnat national n'est pas suffisant, alors qu'on remplit les autres paramètres du cahier des charges, c'est décevant. Autant à ce moment-là, constituer une Ligue fermée et tout sera réglé. Je suis vraiment déçu pour mes joueurs qui ont donné le maximum, qui méritaient jouer la Ligue des Champions et on les prive de cela. 



Dans ce top 16, l’Allemagne, indéboulonnable 1ère au classement des clubs européens, conserve trois représentants. La Hongrie et la Pologne qui ont amélioré leurs résultats en auront deux. L’arrivée des Suisses de Kadetten Schaffhausen et des Biélorusses de Meshkov se fait finalement au détriment de Montpellier et de Besiktas, le champion turc (présents l’année dernière). 

                                            Les différents groupes

Groupes A et B

Rhein-Neckar Löwen (All) 
SG Flensburg-Handewitt (All) 
THW Kiel (All) 

Telekom Veszprem (Hon) 
MOL-pick Szeged (Hon)

Orlen Wisla Plock (Pol)
KS Vive Tauron Kielce (Pol) 

FC Barcelona Lassa (Esp) 
Paris Saint Germain HB (Fra) 
HC Vardar (Mac) 
HC PPD Zagreb (Cro) 
Bjerringbro-Silkeborg (Dan) 
HC Meshkov Brest (Bielo) 
RK Celje Pivovarna Lasko (Slo) 
Kadetten Schaffhausen (Sui) 
IFK Kristianstad (Sue) 


Groupes C et D

Montpellier HB (Fra)
HBC Nantes (Fra) 

Naturhouse La Rioja (Esp) 
HC Motor Zaporozhye (Ukr) 
Medvedi Tchekhov (Rus) 
Besiktas MOGAZ HT (Tur) 
Dinamo Bucuresti (Rou) 
Elverum HH (Nor) 
HC Metalurg (Mac) 
Tvis Holstebro (Dan) 
Qualifié barrages 
Qualifié barrages


Le tirage au sort de la phase de groupes de la LDC aura lieu vendredi 1er juillet à 13h à Glostrup (Danemark). La 1ère journée de compétition ayant lieu entre le 21 et le 25 septembre 2016.
© Yves Michel
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités