mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Golden League F: La France dans la continuité de son Euro
Golden League F: La France dans la continuité de son Euro
21 Mars 2019 | International
Face à une équipe de Roumanie toujours privée de sa reine Cristina Neagu, l'équipe de France féminine n'a pas eu à trop forcer son talent pour remporter son 1er match de Golden League de l'année civile (28-18). Avec sept arrêts en 1ère période, Laura Glauser a véritablement sécurisé les Bleues avant que Roxanne Frank, appelée la veille pour remplacer Cléopâtre Darleux blessée, termine le boulot dans les cages. Tout comme ses partenaires qui ont définitivement tué le suspense au retour des vestiaires avec à la manoeuvre, une éclatante Manon Houette (9 buts). Après Clermont-Ferrand, c'est à Boulazac ce week-end face respectivement au Danemark et à la Norvège que les Tricolores clôtureront leur semaine internationale.

S’engager dans un triptyque Roumanie, Danemark, Norvège alors que dans les clubs les joutes européennes et nationales battent leur plein, cela peut paraitre de prime abord bien compliqué, surtout quand en plus quelques taulières manquent à l’appel pour les Bleues. Mais, il apparaît de plus en plus évident que l’équipe de France a de superbes réserves et Olivier Krumbholz a déjà dans l’idée d’ouvrir les portes du groupe à toutes les jeunes joueuses en pleine progression en France. Il l’a déjà fait, il le fait et il le fera encore sans craindre grand-chose sur le niveau global du groupe. Ce match face à une Roumanie elle aussi handicapée par les absences l’a largement prouvé. Méline Nocandy, dernière appelée avec Roxanne Franck, n’a pas mis longtemps à montrer tout son talent. Pourtant tout a commencé avec un gros coup dur pour les Bleues, Camille Ayglon Saurina étant sortie au bout de seulement quelques minutes après avoir pris un coude roumain en pleine face sur une défense. Privées de leur capitaine de défense, les Françaises auraient pu hésiter, surtout qu’en face la Roumanie possède l’arme absolue en pivot en la personne de Crina Pintea. Mais même si l’ancienne pivot parisienne va en faire baver des ronds de chapeaux aux Edwige, Pineau, et autre N’Gouan, la défense va totalement étouffer les autres joueuses et comme en plus Laura Glauser a offert un sacré show sur les jets de 7 mètres obtenus par Pintea, les Roumaines avait le plus grand mal à avancer au score.


A contrario, les Bleues s’en donnaient à cœur joie en attaque. Entre Manon Houette qui ne ratait absolument rien, Estelle Nze Minko qui allait trop vite, beaucoup trop vote pour ses vis-à-vis, Méline Nocandy qui n’oubliait pas de faire parler ses jambes entre les mises en place des enclenchements, Béatrice Edwige qui glissait à merveille dans la défense adverse, tout ce beau monde montrait que peu à peu, au fil des ans, l’attaque placée françaises était en train de devenir un atout majeur tricolore. Mais il n’en reste pas moins que son ADN profond reste et restera sans doute encore un sacré moment, la défense. Face au bloc bleu, la Roumanie n’a pas pu exister, et le score a vite pris des allures de corrections. Alisson pineau en a profité pour respirer un grand bol d’air de jeu, tant elle est en difficulté à Brest. Alexandra Lacrabère a rappelé toute ses qualités de jump et de bras et Siraba Dembélé sa vitesse de jambes et sa vista dans le jeu. Bref, si la jeunesse françaises montrait beaucoup de choses, les taulières ont aussi montré qu’elles étaient encore bien présentes et sacrément productives. Mais passé les 45 minutes de jeu, il était temps pour elles de regagner le banc avec le sentiment du devoir accompli. La Roumanie naviguait à une dizaine de buts des Tricolores et le match était bel et bien plié. Alors peu à peu, le coach tricolore va lancer toutes les Marie Louise bleue dans le grand bain. Roxane Frank était sur le pont depuis le début de la seconde période et faisait de très jolis premiers pas en tunique bleu blanc rouge, les Nocandy, Foppa, Kanor vont la rejoindre sur le dernier quart d’heure avec en « grande sœur », si tant est que ses 24 ans lui confèrent ce titre, une Laura Flippes toujours aussi essentielle dans l’impact et la lecture des solutions de jeu. Avec toutes ces joueuses, la France va continuer son travail de sape en défense et rester efficace en attaque.


Au final, seulement 18 petits buts d’encaissés, 10 de pus mis au fond des filets roumains, du bel ouvrage qui a régalé un public conquis et sous le charme à Clermont Ferrand. La suite ce week-end à Boulazac avec le Danemark samedi qui en a pris une belle de la part de la Norvège (31-20) et qui va avoir envie de se refaire une santé au détriment des championnes d’Europe et du Monde.


Les réactions (Avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz (entraîneur) : Il y a eu du bon et du moins bon ce soir mais l'équipe a montré beaucoup de fraîcheur. Jusqu’au bout, il y a eu de l’application, notamment par Méline Nocandy, qui a beaucoup de qualités, qui a réalisé une entrée très intéressante et spectaculaire en équipe de France. L’équipe était pas mal remaniée, défensivement et offensivement. Ce n’est pas forcément facile de faire un bon match dans ces conditions sachant que nous avons été pas mal gênés par ce grand pivot (Pintea) qui pose des problèmes à tout le monde. Nous allons monter en charge dans ce tournoi avec des matches de plus en plus durs, avec le Danemark et surtout la Norvège dimanche. Laura Glauser nous a bien aidés : elle a été exceptionnelle et nous a permis de faire l’écart en première mi-temps. Il fallait aussi beaucoup tourner pour ne pas entamer les filles. Mais la blessure de Camille a perturbé nos plans.

Manon Houette : C’était loin d’être facile face à une équipe inédite, malgré le travail vidéo que nous avions réalisé. Il y avait deux priorités : honorer ce public, encore génial ce soir, au moment de nos retrouvailles et la qualité du jeu. Je crois que ce soir nous avons produit de très bonnes choses mais il y a eu aussi des erreurs bien sûr. C’est loin d’être la copie parfaite mais les bases sont là. L’intérêt dans ce genre de tournoi est que tout le monde puisse jouer et les nouvelles, Méline (Nocandy) et Roxanne (Franck), ont prouvé qu’elles avaient leur place.


Méline Nocandy : C’est un soulagement car j’étais un peu stressée pour ce premier match. Elles sont championnes d’Europe et du monde : j’étais bien entourée et elles m’ont bien soutenu. J’ai la chance de travailler avec huit championnes d’Europe en club et j’avais la pression de ne pas faire baisser le niveau de l’équipe ce soir. Je devais montrer pourquoi j’ai été sélectionnée. Maintenant je me sens très bien (sourire). Au fur et à mesure du match, je me suis un peu lâché et je parlais avec mes arrières. Les coaches, lors de la vidéo, m’avaient dit bien dit de ne pas avoir peur.

A Clermont-Ferrand, Maison du Handball, jeudi 21 mars 2019 à 20h30 
3ème étape de la Golden League Féminine 
FRANCE - ROUMANIE   28 - 18  (Mi-temps: 15-8)

Arbitres: P. Horvath & B. Marton (Hongrie) 
Spectateurs: 4800

Evolution du score: 0-1 (1) 2-3 (4) 7-3 (12) 8-5 (20) 10-6 (24) 12-6 (27) 15-8 (MT)  18-9 (35) 20-12 (40) 21-13 (45) 24-16 (50) 26-17 (55) 28-18 (FIN)


Statistiques du match

France

Joueuses
Nom PrénomButTir%PbPdA2'Tps
1GLAUSER L       30mn
2NOCANDY M3312   22mn
3DANCETTE B230,67    36mn
4COATANEA P1111  122mn
5AYGLON-SAURINA C       02mn
7PINEAU A221 1  36mn
9NGOUAN A120,51   18mn
13HOUETTE M9120,751   31mn
17DEMBELE PAVLOVIC S230,671   29mn
20FLIPPES L2211 1 25mn
21KANOR O 2  1 120mn
24EDWIGE B120,51   26mn
26FOPPA P      114mn
27NZE MINKO E230,6722  34mn
64LACRABERE A331 1  33mn
77FRANK R       30mn
Gardiennes de but
Nom PrénomArrêtTir%A7mB7mTps  
1 GLAUSER71547%4330mn  
77 FRANK41331%0430mn  

Roumanie

Joueuses
Nom PrénomButTir%PbPdA2'Tps
4 PRISTAVITA I   2   114mn
9 BACAOANU R       13mn
10 DINCA N1250%1    24mn
11 PERIANU G1333%2 1   32mn
13 LASLO C3743%2  1 34mn
16 DEDU D   1    29mn
18 BUCUR D1333%    16mn
20 DUMANSKA Y11100%    30mn
21 PINTEA C4667%1   242mn
22 FLORICA E   2    32mn
26 POLOCOSER G      106mn
27 OSTASE L        
28 BOIAN C11100% 1   25mn
29 MUNTEANU D        
30 SERAFICEANU S 1 1    32mn
31 ZAMFIRESCU M2540%  1 30mn
77 POPA A3475%1    15mn
94 CONSTANTINESCU M1425%2   125mn
Gardiennes de but
Nom PrénomArrêtTir%A7mB7mTps  
16 DEDU21513%0329mn  
20 DUMANSKA31817%0330mn  


Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision